Direct naar de inhoud
  • Home
  • Nieuws
  • Le Conseil néerlandais de recherche pour la sécurité lance une étude sur le nucléaire en région frontalière

L’étude se consacre dans un premier temps à l’échange d’informations relatives aux trois sites nucléaires se trouvant dans la région frontalière entre les Pays-Bas et la Belgique : Borssele (Pays-Bas), Doel et Tihange (Belgique). D’autres centrales nucléaires situées en régions frontalières seront étudiées elles aussi, s’il y a lieu. Le conseil OVV veut savoir si les Pays-Bas, en coordination avec leurs pays limitrophes, exploitent toutes les possibilités permettant de prévenir et si nécessaire de maîtriser les incidents dont les conséquences s’étendent au-delà des frontières.
 
L’Autorité néerlandaise de sûreté du nucléaire et de la radioprotection (Autoriteit Nucleaire Veiligheid en Stralingsbescherming), l’Agence fédérale de contrôle nucléaire (Belgique) et l’Agence internationale de l’énergie atomique (ONU) sont chargées de la surveillance des centrales nucléaires et du contrôle de la sécurité. L’étude du Conseil néerlandais de recherche pour la sécurité ne porte pas sur la sûreté des centrales nucléaires elles-mêmes.
 

This site is registered on wpml.org as a development site. Switch to a production site key to remove this banner.